Atelier Lecture

Cela faisait très longtemps que je voulais lire un roman jeunesse mais j’hésitais. Probablement une question d’égo… L’idée de me faire prendre au piège des auteurs de Littérature jeunesse qui vous séduisent avec leurs mots simples, leurs histoires sans détours. Avec l’âge on aime s’empêtrer dans des intrigues longues et pleine de rebondissements. Avec la Littérature jeunesse (ado et jeune adulte) il faut accepter l’absence de surprise, tout est écrit on le sait, on le devine dès les premières lignes et pourtant je m’y suis accrochée telle une femelle koala agrippée à son arbre.

Je me suis perdue dans le rayon roman Ados d’une librairie parisienne, fascinée par les couvertures de roman chacune captivait mon attention tellement elles étaient colorées, un arc-en-ciel de mots et d’histoire se livraient à moi. J’ai porté mon attention sur deux livres: – « Naître fille » d’Alice Dussutour – « Nos Identités, celles qu’on nous impose et celle qu’on cache » recueil de nouvelles issu d’un travail d’écriture collectif de plusieurs autrices dont Aya Cissoko, Grace Ly, Jennifer Padjemi… Il me semble que ce livre est au départ le fruit d’un concours d’écriture qui avait pour objectif de valoriser les identités plurielles existantes (C’est de celui-ci dont je vais vous parler)

RÉSUME

6 autrices se sont réunies pour se livrer à un exercice assez agréable parler de soi, ces 6 voix de la diversité, se sont réunies au sein de l’association Diveka et . Et, dans le cadre d’un concours d’écriture elles vont mettre en avant ce qui fait leur personnalité et leur identité.
Ces 6 nouvelles racontent le parcours dans la construction de l’identité en fonction d’un patronyme, un goût, une saveur, une conversation banale ou d’une sexualité.

MON AVIS

Clairement il n’y a aucune de ces 6 nouvelles qui m’a tenue en haleine comme je l’annonçais dans mon introduction la Littérature jeunesse est assez déductive grâce à sa couverture et ces nombreux thèmes « valise » qui débordent de clichés et stéréotypes. Néanmoins, j’ai apprécié toutes les sensations que m’a fait ressentir chaque nouvelle, j’ai ri à la lecture de mots légers et à la description évasive d’un personnage innocent, mes poils se sont hérissés lorsque dans une autre nouvelle j’ai senti le personnage en danger à cause de ce qu’il était au fond de lui. Enfin, je me suis pincée les lèvres en lisant ce dialogue ou non dialogue entre une mère et sa fille.

Par ailleurs j’ai apprécié chacun des thèmes exploités dans ces nouvelles: le poids du patronyme dans la construction de soi, l’identité sexuelle, l’identité sociale, le handicap avec un héros qui est (ou a) asperger qui nous invite à le suivre dans sa zone de confort loin du monde extérieure. Je vous avoue que j’ai fait une pause dans ma lecture à ce moment là pour me renseigner sur le spectre infini de l’Autisme. En réalité la nouvelle décrit des scènes saisissantes à ce moment là ce qui m’a complètement immergée dans un monde imaginaire sécurisant tout comme le personnage.Enfin l’une des nouvelles évoque également le thème de la gentrification dans le cadre de la préparation des JO 2024 l’un des personnages et sa mère se voient quasiment « expulsés » de leur quartier ce qui renvoie directement à la notion d’identité géographique et sociale. J’avoue que c’est la nouvelle qui m’a le moins marquée, j’ai sans doute décroché parce que le réalisme de la situation ne m’a guère fait rêver.

En définitive je vous conseille vivement de vous procurer ce livre. Vous y découvrirez des belles histoires faciles à lire et à traiter (la prof que je suis ne peux s’empêcher d’envisager une récupération pédagogique des ces nouvelles !)

Pour être honnête avec vous, je n’imaginais pas que la Littérature jeunesse pouvait assumer de telles problématiques sociétales. Ce recueil pose des vraies questions, et apportent des réponses en suspend. La représentativité des identités plurielles, diverses, variées, visibles ou invisibles.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s